Accueil Uncategorized Prépa : Triumph 900 Scrambler

Prépa : Triumph 900 Scrambler

par yahielt

C’est l’histoire de deux copains qui nous ont challengé : deux prépas en deux semaine !
Je vous entends déjà dire que c’est impossible, sauf qu’impossible n’est pas Ed Motors, votre garage moto de Bordeaux préféré ! En revanche dans le temps imparti on se limitera à de la prépa esthétique !

Commençons par vous raconter l’histoire de la Triumph Scrambler 900 d’Hubert :

Hubert s’est présenté à nous pour changer son phare avant et nous exprimer son mécontentement sur l’esthétique de sa moto. Cette moto est venue déjà modifiée par un particulier et quelques éléments nous ont interpellés :

  • Une boucle arrière et une selle beaucoup trop longue
  • Le compteur d’origine était en position latéral
  • L’éclairage complet a revoir
  • Une peinture a refaire

Si vous aussi vous souhaitez faire une prépa de votre moto à Bordeaux, n’hésitez pas à nous contacter !

Bref, on s’est un peu enflammé car rappelons nous qu’on a que deux semaines pour en faire deux.

Alors c’est parti on perd pas de temps et on sort l’artillerie lourde.

Pour l’éclairage Geo a du épurer le faisceau électrique et installer un nouveau phare pour cela on a du tout décaler et fabriquer un certain nombre de support entre autre pour le régulateur de tension, le klaxon, les clignotants…

Pour les clignotants on est parti sur des Highsider proton TWO au rapport qualité/prix imbattable et pour le feu on est parti sur une valeur sûre : un feu arrière type “Egg” intemporelle et diablement efficace !

Parce que le confort est important en moto, nos experts : John en chaudronnerie et Thierry Courbin à la sellerie ont travaillés une boucle arrière et une selle sur mesure.
Les fesses d’Hubert pourrons nous remercier !

Pour finir en beauté, nous avons fait appel à nos amis de chez Kolorbike pour une peinture perso du réservoir et des caches latéraux. Ils font parti des rares peintres qui proposent la peinture effet brossé, beaucoup plus durable dans le temps que n’importe quelle autres techniques.


Cette prépa nous confirme que le diable se cache dans les détails.
Quelques modifications et on se retrouve avec une moto épurée qui nous rappellera, sans effort, ses ancêtres des années 60.

La moto s’en va avec allure et au sourire d’Hubert, la mission m’a l’air accomplie!

Articles similaires

Laissez un commentaire